mercredi 23 mai 2012

Le changement





LE CHANGEMENT,

Salut François
Content d’te voir !
Ne nions pas
On t’attendait,
Un peu comme l’oie
Attend le jars ;
Ou Dracula
L’obscurité.
Un million d’voix,
Dimanche 6 mai,
De plus pour toi.
Coïncidence ?
Non sûrement pas !
Et tu le sais :
C’est pile c’qu’il y’a
De profs en France.
Donc tu nous dois
Ton élection !
Ne l’oublie pas
Fais attention !

Et un, et deux et soixante mille
Dans les campagnes et dans les villes
Et trois, et quatre, et cinq fois douze mille
Ce s'ra coton, c's'ra pas facile.

Salut François
Content d’te voir
Enfin voilà
Une note d’espoir.
Tu l’as promis
L’a répété
Tu l’as redit
L’a martelé
Après 5 ans
De soustraction
Voici le temps
De l’addition.
Les foules en liesse
Qui t’acclamaient,
Les belles promesses
C’était en mai.
Il faut maint’nant
Concrétiser :
Pendant cinq ans
Faut embaucher !

En Sarkozie
Nous n’étions pas
Dans les petits
Papiers du roi :
Gros fainéants
Bien trop nombreux,
Trois enseignants
Où y’en faut qu’deux.
On a souffert,
On a morflé,
C’fut la misère,
On a trinqué.
Mais tu es là
Frais et fringant,
Bien décidé
À nous aider.
Nous on y croit
Cher président :
Ça va changer
À l’Elysée !

Refrain

Bien pour t’aider,
Nous t’proposons
Des solutions
Des bonnes idées,
Pour redorer
L’triste blason
D’l’Éducation
Qu’y’était rouillé.
Faudrait primo
Nous augmenter.
Ce s’rait super
C’s’rait un beau geste.
Mais pas trop trop :
T’as qu’à doubler
Nos p’tits salaires
Soyons modestes !
L’pouvoir d’achat
Des enseignants,
Mon cher François,
C’est important.

Pour les vacances,
Tu n’y touches pas
Tu les grandis
Juste un chouïa.
On t’fait confiance
Tu rajout’ras
Deux jours par çi
Trois jours par là.
Si elles pouvaient
Se rapprocher
Ce s’rait génial
Ce s’rait rêvé.
Maint’nant on sait
Qu’faut pas pousser
Mais y’a pas d’mal
À demander.
Un professeur
Bien reposé
N’compte pas ses heures
C’est assuré.

Refrain

Pour les contrôles
Faudrait fair’un
Référendum
Chez les élèves :
« Est-ce que c’est drôle
Est-ce opportun,
Tous ces pensum,
Sans aucune trêve ?
S’ils disent non
On arrêt’ra
D’faire des DS
De les noter.
Evaluation ?
On s’débrouillera,
Soit au faciès,
Soit au jugé !
Respecter la
Vox populi
C’est comme ça la
Démocratie !

Voilà François
Ce qu’on propose
Tu constat’ras
Que c’est sensé.
Tu nous dois ça,
Fais quelque chose
Et on sera
Des profs comblés.
Bye bye Sarko
Ciao Chatel
Plus d’Morano
La vie est belle !

Salut Ayraut
Et Fioraso
Touraine, Peillon
Le Foll, Drian
Filippetti
Bertinotti
Anciens collègues
La vie est belle !

1 Comment:

  1. Guilitti said...
    ça faisait longtemps que je n'étais pas passée (enfin j'avais vu les chansons grâce à FB) ; Encore une bien sympa, bravo !
    et bon courage pour la fin du mois à tirer...
    :-)

Post a Comment